La Pilule Jasmine

La pilule Jasmine, appelée aussi Yasmin à l’étranger, est un contraceptif oral de 4e génération très connu en France. Il s’agit d’abord d’une pilule combinée puisqu’elle contient à la fois de l’œstrogène et de la progestérone, deux hormones responsables de la contraception ; puis de quatrième génération puisque le progestatif qui la compose est la drospirénone. En effet, les pilules de première et deuxième générations n’utilisent qu’un progestatif dérivé de la testostérone.


 

Les particularités de cette pilule

Notez que toutes les solutions contraceptives ne conviennent pas à toutes les femmes. Le choix d’une méthode de contraception doit être le résultat d’une mûre réflexion et de plusieurs essais. La pilule Jasmine est une méthode contraceptive hormonale, chaque femme va ainsi réagir différemment face aux hormones composant la pilule. Par conséquent, il lui faudra tenir compte en même temps des propres caractéristiques de son corps et celles de la pilule choisie. En effet, d’une pilule à l’autre, le dosage et les hormones diffèrent, ainsi que les effets secondaires.

La pilule Jasmine utilise la drospirénone, un progestatif pratiquement identique à la progestérone naturelle, celle produite par le corps de la femme. Il s’agit donc d’une pilule à « climat oestrogénique », par opposition à la pilule androgénique à « climat progestatif ». Cette méthode contraceptive agit de trois manières différentes : elle empêche un ovule de se libérer, crée une barrière pour interdire le passage des spermatozoïdes, et intervient enfin sur la muqueuse utérine pour éviter la fécondation d’un ovule.

 

Les effets indésirables

Voici une liste non exhaustive des effets secondaires de la pilule Jasmine, classifiés selon la fréquence (fréquent : plus d’une personne sur 100 ; peu commun : 1 personne sur 1 000 ; et rare : moins d’une personne sur 10 000) :

Fréquent : sautes d’humeur, migraines ou maux de tête, sensibilité des seins, douleurs dans la poitrine, nausées, saignements entre les règles, pertes épaisses et infections vaginales.

Peu commun : augmentation/diminution de la libido, augmentation mammaire, acné, diarrhée, vomissement, démangeaison et éruption, alopécie, rétention d’eau, pression artérielle faible ou élevée.

Rare : réactions allergiques, irritations de la peau, écoulement mammaire, érythème polymorphe, changements au niveau de la vision ou de l’audition.

 

Prévenir les risques d’effets indésirables

Si vous prenez une pilule Jasmine, vous devez savoir qu’un certain nombre de facteurs augmentent l’apparition d’effets secondaires au niveau de votre organisme. La prise de Jasmine est alors déconseillée si vous présentez l’un ou plusieurs des aspects suivants :

  • Avoir plus de 35 ans
  • Avoir eu des antécédents de caillots sanguins dans la famille
  • Être atteinte d’obésité ou de surpoids
  • Être atteinte d’obésité ou de surpoids
  • Souffrir de diabète
  • Être atteinte d’anémie ou d’autres troubles sanguins
  • Souffrir d’une inflammation de l’intestin
  • Avoir été récemment fumeuse
  • Avoir eu des antécédents d’hypertriglycéridémie ou d’hyperprolactinémie
  • Souffrir de problèmes rénaux
  • Présenter des bosses non diagnostiquées au niveau des seins

D’une manière générale, les effets secondaires communs disparaissent dans les premiers mois de la prise de la pilule Jasmine. Toutefois, il convient de consulter votre médecin si les effets indésirables persistent ou s’aggravent.